Directives de publication

Les étudiant-e-s de tous les cycles (baccalauréat, maîtrise, doctorat) peuvent nous faire parvenir des textes. Notez toutefois que la sévérité des évaluations du comité de lecture variera en fonction du cycle de l’étudiant-e. Outre le cycle de l’étudiant-e, l’anonymat complet des textes sera conservé.

Les critères suivants doivent être remplies pour la soumission d’un texte. La non-conformité à au moins un de ces critères entraîne la non-recevabilité d’un texte :

  • Ce texte ne doit pas avoir déjà fait l’objet d’une publication et doit être original ;
  • Les étudiant-es ne peuvent soumettre qu’une seule proposition de texte par type de publication par année ;
  • Les personnes étudiantes n’ayant pas encore été publiées seront favorisées lors de la sélection ;
  • Les textes doivent être féminisés selon la technique du « tiret », qui se retrouve en annexe de la charte (Guide de féminisation).
  • Les textes doivent respecter les normes de présentation suivantes :
  • Marges : Haut et bas : 2,54 cm. Gauche et droite : 3,18 cm ;
  • Times New roman, 12 pts., paragraphe 10 pts. avant et après.
  • Les textes publiés dans la revue doivent adopter le système de référence (auteur, date : page). Le système de notes en bas de page est abandonnée.
    Méthode de référence : (Côté, 1998 : 25), (Brunelle et Deblock, 2003) ou lorsqu’il y a plus de trois auteurs (Forcier et al., 2011), avec mention complète des auteurs dans la bibliographie. Pour les citations, la référence doit être mise hors des guillemets, mais à l’intérieur des signes de ponctuation.
    Bibliographie en fin de texte : veuillez vous référer aux Normes bibliographiques de la revue Sessions sociologiques et rédiger votre bibliographie en conséquence.
  • Tous les textes doivent être féminisés. Vous pouvez vous référer à notre guide de féminisation basé sur les règles du secrétariat des instances pour nos règles de féminisation et des stratégies de rédaction.

Il est à noter qu’il n’existe aucune contrainte au niveau des thèmes abordés ou de la perspective théorique.
Les critères d’évaluations sont :

  • Problématique
  • Argumentaire
  • Cohérence et clarté
  • Découpage du texte
  • Originalité
  • Bibliographie

Article

  • 4800 à 6800 mots (sans annexe ou bibliographie)
  • Peut par exemple présenter des résultats (dans le cadre d’un atelier de méthodologie au baccalauréat, des résultats préliminaires de recherche pour les second et troisième cycles, etc.)
  • L’article doit avoir une méthode et doit l’expliquer.
  • La structure du texte doit s’apparenter (sans suivre précisément) : introduction, plan de l’article, méthodologie, résultats, interprétation des résultats.
  • Il doit y avoir une thèse de défendue qui mène à une conclusion, un positionnement dans le champ de la sociologie.
  • Les sources et la bibliographie sont essentielles, les faits doivent être appuyés.

Essai

  • 4000 à 6000 mots (sans les annexes ou la bibliographie) ;
  • Il s’agit d’un texte plus argumentatif, qui peut défendre une thèse de façon relativement libre ;
  • Peut porter, par exemple, sur l’analyse d’une situation sociale ou d’un fait d’actualité précis à l’aide de concepts ou théories sociologiques qui n’ont pas nécessairement été créés pour cela, mais permettent de donner un angle d’analyse original ou différent ;
  • L’approche peut être plus exploratoire sur un thème ou un sujet particulier ;
  • Il doit y avoir une bibliographie et les faits doivent être appuyés, mais l’interprétation peut être plus libre, se baser sur un auteur précis plutôt qu’un courant théorique, faire place à plus d’originalité.

Compte rendu

  • 800 à 2000 mots ;
  • Compte-rendu peut porter sur une conférence, un colloque, un livre, un chapitre de livre, un documentaire, etc. ;
  • Le compte-rendu peut-être critique ou un simple résumé.

Entrevue

  • 800 à 2000 mots (sans annexe) ;
  •  Uniquement avec des personnalités hors UQAM ;
  • Doit être fait avec une ou des personnalités des sciences sociales ;
  • Peut porter sur l’ensemble de l’œuvre ou sur un sujet précis ;
  • Soumise à approbation préalable (que la personne envoie les lignes directrices de l’entrevue, par exemple des exemples de questions, ainsi que la personne interrogée, pour suggestions et approbation par le comité de rédaction de la revue s’il y a lieu) ;
  • Une entrevue peut être reçue et publiée séparément d’un numéro officiel, mais à ce moment elle ne sera publiée que sur le site Internet.